Petrovka 38

Rediff de la série culte avec Vyssotski !

38, rue Petrovka (Место встречи изменить нельзя)
URSS 1979 Couleur 6h (cinq épisodes)
Production : Studios d’Odessa (Ukraine)
Réalisation : Stanislav Govoroukhine
Scénario : Arkadi et Guéorgui Vaïner d’après leur roman L’Ere de Miséricorde (38, rue Petrovka- Folio)
Image : Léonide Bourlaka
Musique : Evgueni Guevorguian

Avec : Vladimir Vyssotski, Vladimir Konkine, Natalia Danilova, Alexandre Beliavski, Armen Djigakhanian, Sergueï Yourski, Victor Pavlov, Natalia Fateeva, Léonide Kouravlev, Svetlana Svetlitchnaïa, Stanislav Sadalski, Evgueni Evstigneev, Larissa Oudovitchenko, Zinovi Guerdt, Evgueni Leonov, Alexandre Abdoulov, Ivan Bortnik, Vladlen Paulus…

Moscou, 1945. La paix est enfin revenue après ces années de guerre qui ont ravagé le pays. La paix, vraiment ? Non, car la sinistre bande du Chat Noir sème la terreur : braquages, escroqueries et meurtres impunis. Que fait la police ? Ne vous en faites pas, elle va traquer sans pitié ces malfrats sans foi ni loi. A la manœuvre, un binôme de première bourre : un inspecteur bourru, le dur à cuire Jeglov, et un jeune lieutenant tout juste démobilisé, le fin Charapov. Tous deux unissent talent, obstination, courage, patience et intuition. Mais il faut bien cinq épisodes et moult péripéties pour attraper le félin finaud et sa clique.

Adapté du polar des frères Vaïner, ce feuilleton à l’ancienne montre le côté obscur de l’après-guerre, le douloureux retour à l’ordre. Il présente aussi une image plus complexe et véridique de la société soviétique. Un monde peu reluisant grouille dans l’ombre : trafics divers, vols à la tire, marché noir et autres combines. Par petites touches l’atmosphère de l’époque revit. Appartements communautaires surpeuplés, défilé de mode en plein air, quotidien morne, adrénaline de l’enquête… Sérial mythique aux dizaines de répliques culte, il permet de revoir des acteurs légendaires. Un générique à donner le tournis. Et surtout, dans le rôle de Jeglov, l’acteur et chanteur Vladimir Vyssotski qu’on ne présente plus.
 

Cinéma Le Balzac
Samedi 9 mars à 10h (partie 1) et 14h (partie 2)

L'intégrale de la série culte
avec Vladimir Vyssotski
avec entracte gourmand

Possibilité d'acheter les billets en avance sur place ou par internet www.cinemabalzac.com

Nous avons besoin de votre consentement pour charger les traductions

Nous utilisons un service tiers pour traduire le contenu du site web qui peut collecter des données sur votre activité. Veuillez prendre connaissance des détails et accepter le service pour visualiser les traductions.